« Une flûte », Note d’intention

>10041.

©Photo Pascal Victor

« Une Flûte enchantée » Par Peter Brook, Franck Krawczyk, Marie-Hélène Estienne.
Cette “Flûte” sera loin d’être celle qu’on peut attendre. La panoplie habituelle d’effets scéniques, le symbolisme ne feront pas partie du voyage. A leur place le public pourra trouver un Mozart éternellement jeune, entouré de jeunes chanteurs talentueux, prêts à improviser, transposer, explorer de nouvelles couleurs, de nouvelles formes. Une “Flûte” légère et effervescente, où la proximité du jeu permettra au spectateur d’entrer dans la magie et la tendresse de l’œuvre. Cette “Flûte” verra le jour aux Bouffes du Nord, y rejoignant, dans sa démarche, ses sœurs “Carmen” et “Les Impressions de Pélléas”.

We see Mozart coming towards us with a wicked smile, ready to play tricks on us, to catch us unawares. We hold out our arms to him, with the same impudence that hides a deep love and respect for the essential qualities he reveals.

This will be a Magic Flute far from the expected ways. The vast panoply of scenic effects, the heavy and solemn symbolism are all put aside. In their place, the audiences will find an ever your Mozart surrounded by an equally young and talented cast of singers and musicians ready, like the composer, to improvise, transpose, to explore new colours, to juggle with forms. We propose a light, effervescent Flute, where an intimacy with the performers will allow the tenderness and the depth of the score to appear.

This “Flute” takes its place in the Bouffes du Nord’s approach to opera, as in “La Tragédie de Carmen” and “Impressions de Pelléas”.

Tags :

0 thoughts on “« Une flûte », Note d’intention”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *